Aller au menu Aller au contenu
Sportez-vous bien !

Savoir agir
dans un monde complexe

Sportez-vous bien !
Sportez-vous bien !

> Sport > Actualités

Hugo Zeller roule vers les championnats du monde VTT Marathon

Publié le 11 avril 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Elève ingénieur en 3ème année à Grenoble INP – Génie industriel, bénéficiant du statut Sportif de Haut Niveau (SHN), Hugo Zeller pratique la compétition à vélo, plus particulièrement le cross country, depuis son plus jeune âge.

Hugo Zeller SHN VTT

Hugo Zeller SHN VTT

Cette année, en plus de l’obtention de son diplôme, il espère participer aux championnats du monde de marathon VTT cross country et, pourquoi pas, commencer sa carrière d’ingénieur à l’international.


Son parcours


Hugo a « grandi toujours dehors et non devant la télé ». Il débute le vélo vers 8 ans dans sa région natale, la Moselle. Il a pédalé avec son club dès l’année suivante et commencé la compétition au niveau régional à l’âge de 13 ans. Il continue jusqu’à l’obtention de son bac et met le vélo entre parenthèses lorsqu’il intègre une classe préparatoire math sup/math spé à Strasbourg. « J’ai mis le vélo entre parenthèses pendant 2 ans. Après la prépa, j’ai dû repartir de zéro pour reconstruire mon niveau physique et mon endurance. Ça a été mon plus gros challenge. Cependant, ces 2 années de classe préparatoire m’ont beaucoup appris et je sais que ce sacrifice était nécessaire pour pouvoir me donner et vivre le rythme de la prépa à fond. J’ai beaucoup appris et cela m’aide encore aujourd’hui pour être à fond dans les compétitions ».

Il reprend le vélo lorsqu’il intègre Grenoble INP – Génie industriel, école qui lui plaisait notamment pour les enseignements de conception. Après sa deuxième année, Hugo fait une année de césure qu’il met à profit pour effectuer un stage de 6 mois dans l’entreprise ZF en Allemagne (leader mondial du marché des technologies de transmission et de châssis). « Ça s’est super bien passé. Je viens d’ailleurs de débuter mon Projet de Fin d’Etudes (PFE) dans cette même entreprise. Ensuite j’aimerais bien commencer ma carrière d’ingénieur dans ce pays. Durant la seconde partie de cette césure, j’ai bien sûr fait beaucoup de vélo, compétitions et entrainements et j’ai également planché sur un projet d’optimisation d’un cadre de vélo en impression 3D. J’ai donc réussi à concilier mes 2 passions : la conception et le vélo. »

Aujourd’hui en 3ème année en filière Ingénierie de produit, Hugo bénéficie du statut SHN pour la troisième année.


Ses objectifs


«Jusqu’à l’an dernier, mes principaux objectifs sportifs étaient de participer aux championnats et à la coupe de France en catégorie homme élite. Cette année est un peu une année de transition car je me suis mis à une nouvelle discipline du VTT Cross Counrty : le marathon. Mon réel objectif pour 2019 est de me qualifier aux championnats du monde de cette discipline qui auront lieu en septembre en Suisse. Pour cela, il faut faire un top 20 sur une des épreuves. L’année dernière, mon meilleur score était 23e : je suis passé à 1' 30" de la qualification sur une épreuve de 4h30 !»


Le soutien de la Fondation Grenoble INP


«Depuis l’année dernière, je bénéficie d’une bourse de la Fondation Grenoble INP. Au-delà de l’aspect financier, c’est tout un réseau que la Fondation met à notre service. C’est d’ailleurs grâce à celui-ci que j’ai pu trouver mon stage chez ZF en Allemagne : cela m’a permis de sortir de l’anonymat des candidatures.»


Le double rythme : cours et compétitions


« Je pense que finalement, après la prépa, l’intensité du rythme me manquait. Et puis j’ai aussi besoin de me défouler. Par exemple, durant les partiels, je roule moins et ça me manque !
Finalement, c’est plutôt naturel pour moi car j’aime le vélo : m’entrainer n’est jamais une contrainte. Ce qui est un peu compliqué à gérer, c’est surtout l’organisation de la saison : préparer les voyages, les changements de matériel, tout ça fait aussi partie de la compétition et je suis seul pour gérer toute la préparation et la logistique.
»


Quel message aimerais-tu faire passer ?


« Je pense aussi qu’il ne faut pas hésiter à solliciter les autres. J’ai tendance à être toujours sur la réserve et je me suis rendu compte que si je n’avais pas osé demander le statut SHN ou le soutien de la Fondation, j’aurai dû arrêter le vélo ! En quelque sorte, il faut apprendre à se débrider.
Il ne faut pas oublier également ceux qui nous ont aidé. Encore merci à la Fondation !
»

Bravo et tous nos vœux de succès pour les championnats et ton stage !

Pour le suivre et l’encourager, retrouvez Hugo sur Facebook et Instagram.
 
Hugo Zeller SHN VTT

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 3 juin 2019

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes