Aller au menu Aller au contenu
Entreprise et innovation

Savoir agir
dans un monde complexe

Entreprise et innovation
Entreprise et innovation

> Entreprise > Contact

Groupe d'Echanges "Lean" à Grenoble INP, 21/09/2012

Publié le 1 octobre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
21 septembre 2012
La Chaire Innovation F2I accueillait le vendredi 21 septembre dernier un groupe d'échanges UDIMEC sur le "Lean Management", en collaboration avec Fabien Mangione (Grenoble INP).

Le programme fut une table-ronde organisée avec la participation de 2 enseignants-chercheurs : Sandrine Caroly (Ergonome, Université Joseph Fourier) et Céline Cholez (Sociologue, Grenoble INP). Y participaient également Matvei Gaschet (Elcom), Marc Blanco et Lionel Lombardozzi (Dinac), Liliane Guillet (AFPI, resp. Formation) Guillaume Stutz et Nicolas Plaisance (ARaymond), Jérôme Carras (Unidecor groupe Bourbon Automotive Plastics), Franck Bendriss (UDIMEC, juriste Hygiène/Sécurité) ainsi que Thierry Fargère (UDIMEC, responsable Innovation) et Olivier Lavoisy (Chaire Innovation F2I).

Les échanges ont porté sur les retombées sociales et la santé au travail induites par l'introduction des méthodes Lean dans l'entreprise. A travers des exemples et des études, les deux intervenantes ont souligné que le Lean pouvait créer de la souffrance au travail, de la détérioration des relations sociales et donc au final, conduire à une baisse de l'efficacité et de la productivité. Les discussions ont porté sur des exemples précis, sur des points de vigilance lorsqu'on met en place une démarche Lean et en conclusion sur des facteurs de succès des démarches Lean.

>> A retenir : voies d'amélioration des démarches Lean (Sandrine Caroly, Ergonome)

Porter le débat sur la qualité du travail car le gaspillage ne reflète pas les mêmes réalités :
  •  Direction : baisse des non-valeur ajoutés ;
  •  Salarié : les critères de qualité ne portent pas que sur la valeur marchande du produit mais aussi sur les relations avec les collègues, le fonctionnement global du service ou de l'atelier, l'entretien du matériel et des installations, le respect du client, le soucis de l'environnement

 => Une autre conception du travail bien fait.

Donner des espaces de discussion aux travailleurs comme des occasions de contribuer à l'évolution du travail :

  •  Des dispositifs où ils puissent élaborer leur propre normes et préparer les séances de travail avec la hiérarchie.
  •  Il ne suffit pas de demander l'opinion mais que les salariés soient pour quelque chose dans ce qui leur arrive : le « pouvoir d'agir », un enjeu de santé.

 => Une autre conception de la participation.

 Une intervention des ergonomes en amont des projets :

  •  Des équipes pluridisciplinaires
  •  Sensibiliser les concepteurs à l'intérêt des marges de manœuvre pour les opérateurs
  •  Prendre en compte les contraintes et leviers pour la maîtrise intermédiaire

 => Une autre conception de la démarche Lean et de l'intervention ergonomique.

>> Conclusion : facteurs de réussite durable d'une démarche lean (Cf. la présentation de Céline Cholez, Sociologue).
Une démarche au plus près du travail réel, de ceux qui font l'activité. (Dit autrement, il s'agit d'une organisation résiliente, au sens où elle doit pouvoir fonctionner quand il y a des imprévus, considérant que la situation idéale, sans problème, n'est pas prise comme la référence.)
  • Qui s'appuie sur des dispositifs de participation (attention aux fausses participations) et de croisement des expertises.
  • Le standard n'est ni défini d'en haut ni immuable ! Fin du One best way taylorien.
  • On favorise les espaces d'échanges formels et informels
  • On amaigrit la production si et seulement si les services supports sont réactifs.
  • Le manageur est un formateur et un accompagnateur de l'équipe.
  • On est vigilant à la cohérence des actions.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 30 octobre 2012

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes