Aller au menu Aller au contenu
Entreprise et innovation

Savoir agir
dans un monde complexe

Entreprise et innovation
Entreprise et innovation

> Entreprise > Contact

Besoins des entreprises

Des besoins rencontrés

La Chaire participe à des groupes d'échanges organisés par Thierry Fargère (UDIMEC). Des contacts se multiplient par ailleurs auprès d'entreprises qui expriment en fait de tels besoins :
  • Veille : que se passe-t-il de nouveau dans mon domaine, qui annonce des mutations auxquelles je vais devoir m'adapter ? Qu'advient-il dans des domaines adjacents, dont je pourrais m'inspirer ? En quoi les nouvelles technologies m'offrent-elles des opportunités ? N'y a-t-il pas des solutions peu spectaculaires, mais durables pour le développement de mon entreprise ?
  • Mise en réseau : qui puis-je rencontrer pour m'aider ? Existe-t-il d'autres entreprises dans un cas similaire, pour partager l'expérience voire travailler ensemble ?
  • Accompagnement : puis-je me faire conseiller, à un coût en temps raisonnable ? Grenoble INP peut-elle prendre en considération que le long terme, pour moi, commence bientôt, et non pas dans 5 ou 10 ans ?
  • Formation : comment former mes équipes ? Que peuvent m'apporter des étudiants d'école d'ingénieur (sont-ils bien encadrés ? Ont-ils conscience des réalités de l'entreprise ?) ?

Des réponses abordées

Offre pour les entreprises


Organiser et instrumenter la production industrielle

La question centrale est celle du Génie Industriel : comment organiser et instrumenter (méthodes, outils) la production industrielle ? Cela se décline en sous-thèmes :
  • La coopération : comment faire travailler de manière efficace des groupes ayant des distances géographiques, culturelles, métiers ? C'est affaire à la fois de méthodes et d'outils pour répondre aux besoins à la fois génériques aux petites entreprises, et spécifiques à tel domaine d'activité.
  • L'optimisation des flux : comment faire la chasse au gaspi, dans mon organisation sans pour autant augmenter la pression sur mes collaborateurs, voire leur permettre de travailler plus confortablement ? Le terme bénéficie d'un effet de mode, mais les problèmes sous-jacents sont pérennes. 
  • La motivation : comment encourager les initiatives, les idées et, aussi, comment prendre en compte la frustration des personnes dont les idées ne sont pas retenues ?
  • La créativité : comment utiliser des méthodes de génération d'idées ? Faut-il partir de problèmes comme base initiale ou d'une feuille blanche ?
  • Le design : que peuvent apporter la démarche associant fonctionnalité et forme ?
  • La coopétition : comment innover avec ses propres concurrents, qui peuvent devenir des partenaires ? Quelles sont les bonnes conditions pour que des sous-traitants s'associent et répondent ensemble à des appels d'offres ?

mise à jour le 21 décembre 2012

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes